Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fabien Martin
Je ne fais que marcher dans la montagne  (Littoral Records)  novembre 2023

Dans le désordre, une maison en cailloux à l’orée d’une forêt, un troupeau paisible, des fougères, un sentier, une voix, des percussions, un piano, des mots, des pensées. Fabien Martin est l’artisan de ce nouvel album Je ne fais que marcher dans la montagne, respirant le grand air et les espaces où il est possible d’étendre les bras sans mettre une droite à son voisin.

Je ne suis pas totalement d’accord, il ne fait pas que marcher dans la montagne, Fabien Martin la sublime dans son univers. Cet ensemble de percussions, saxophone, basse sont l’écho des pas sur une route forestière, la brume silencieuse accrochée aux cimes, le murmure d’un cours d’eau, mais aussi la formidable glissage dans une flaque de boue traitresse, parce que la mousse ça glisse et que les buissons de mûriers sont également des ronces acérées.

C’est dans les Hautes-Pyrénées que Fabien Martin a écrit et composé cet album, dans ce monde post-enfermé qui réinvente sa vie au naturel, ou du moins qui essaie en buvant du kombucha citron gingembre (il n’y avait plus de jus de pomme au frais), avec son téléphone et ses données. Il réussit à compiler avec sincérité ce que nous sommes, des êtres pétris de fantasmes qui n’avons pas toujours l’envergure de nos ambitions.

Le premier titre, "Mémos vocaux", est l’intérieur d’une maison au crépuscule, vu de l’extérieur, quand les lumières sont allumées et les volets pas encore fermés. C’est comme regarder dans une boule à neige, ça n’a rien d’exceptionnel en soi, mais ça reste magique. Il y a des bouts de nous, entre les listes de trucs à faire et les réflexions sur le temps qui passe, sur ce que nous percevons autour de nous et sur les petits bidules de rien du tout qui enchantent un quotidien.

Vous croiserez un réalisme tendance pessimiste au détour des textes. Fabien Martin porte ce regard blasé face à la société nombriliste, les yeux rivés sur les écrans, quand tout le monde se marche sur les pieds : "Si je suis honnête avec moi-même je sais que je suis capable de faire des choses bien, j’ai tout entre les mains et je ne fais presque rien" ("Honnête avec moi").

Des featuring avec Ours et Jeff Hallam, en français et en anglais, Je ne fais que marcher dans la montagne comporte également un joli duo avec Jil Caplan. J’aime ces moments où le piano reste et Fabien Martin prend la parole, pour se raconter, pour nous raconter, les portes qui claquent, le rocher qui se détache de la falaise, le compte-rendu d’hospitalisation, les goélands.

C’est le chemin qui compte au final, la destination importe peu, parce que les histoires, nos histoires sont faites de ça, des petits trucs mis bout à bout qui réjouissent ou agacent, et on avance, et on grandit, on a mal et on rit. Fabien Martin l’a compris, le temps qui passe dans toute sa grâce, avec sérénité et élégance. Je ne fais que marcher dans la montagne ne vous donnera pas envie de vous rouler par terre, ni de rouler pour les vegan, mais peut-être aurez-vous envie de vous vautrer pour avoir la fierté de savoir vous relever.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ever Everest de Fabien Martin
La chronique de l'album Comme un seul homme de Fabien Martin
La chronique de l'album Littoral de Fabien Martin
La chronique de l'album aMour(s) de Fabien Martin
Articles : Fabien Martin - 10 singles "Automne-Hiver" hors commerce gagnés !
Fabien Martin en concert à L'Européen (4 octobre 2004)
Fabien Martin en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Fabien Martin en concert à La Cigale (26 octobre 2005)
L'interview de Fabien Martin (29 novembre 2004)
L'interview de JP Nataf - Fabien Martin (21 avril 2005)
L'interview de Fabien Martin (8 septembre 2006)
L'interview de Fabien Martin (samedi 18 janvier 2020)
L'interview de Fabien Martin (samedi 16 décembre 2023)

En savoir plus :
Le site officiel de Fabien Martin
Le Soundcloud de Fabien Martin
Le Facebook de Fabien Martin


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Fabien Martin (18 janvier 2020)


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=