Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce AA & Les Oneiroi
Le Souffle de l'Hybris  (Autoproduction)  avril 2024

Le bord de la mer, des pas sur le sable, des nappes de pianos vont et viennent comme la marée chatouille la plage, une voix, profonde, continue, intense. AA & Les Oneiroi forgent leur identité musicale dans l’onirisme, l’évasion, le rêve, l’ailleurs, l’enfer. Le Souffle de l’Hybris est le second album d’Alexandre Alquier, accompagné de Florian Claude, Benoit Courribet, Eric Sarrade et Eric Becker.

Entre ombre et lumière, illusion et fantasmes, Le Souffle de l’Hybris est une ode à la démesure, un plaidoyer à ce vertige de réjouissance malsaine à voir un adversaire échouer, cet orgueil légèrement méprisant face à un concurrent en mauvaise posture. Quand l’arrogance arrive avec ses gros sabots et que Tempérance et Modération foutent le camp, juste avant que les immortels rappliquent pour punir ces comportements indécents, la némésis.

Mais le mal est fait. Hybris, fils d’Erèbe, petit-fils de Chaos mais aussi frère d’Eros, le mec à poil qui tire des flèches avec une précision aléatoire (vu qu’il a les yeux bandés, ce n’est pas super pratique), donc même si le mal est fait, tout n’est peut-être pas perdu.

Bref, Hybris né du Chaos reste synonyme de désordre et de ruine, il incarne la tragédie. Nous lui sommes débiteurs de nos passions dévorantes, de nos éloquences dramatiques, quand on en fait des tonnes à en claquer les portes. Ça fait même parfois jaser dans les chaumières et colporter dans les demeures, la médisance, les rumeurs, les langues fourchues… Quand l’Hybris souffle sur les braises pour qu’elles s’attisent.

J’avoue, je m’y baigne parfois, avec une certaine exaltation, mais surtout sans culpabilité aucune, et c’est exactement ce qu’est l’album, un souffle de démesure sans complexe, un élan primaire au lobe frontal défectueux (celui qui nous fait sourire avec diplomatie quand l’organisateur de la formation sort des post-it), et franchement, ça libère, ça soulage, c’est même exutoire tendance bombe au poivre. On verra plus tard pour la punition au doux nom de Némésis.

L’univers est certes sombre, très sombre, mais il garde une flamboyance inattendue. Scénarisé en 5 compositions, l’album est un voyage dans les pas d’Eurydice jusqu’aux Enfers, mais avec un poisson lanterne, chacune des 14 pistes garde un point lumineux, comme un balancement réconfortant ou une main tendue. A consommer, sans Modération, vu qu’il a décampé au premier frimas. Pour voyager, s’évader, s’envoler, ou se venger.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de AA & Les Oneiroi
Le Facebook de AA & Les Oneiroi


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-14 :
Big Special - Postindustrial Hometown Blues
Villagers - That Golden Time
Leila Huissoud - La Maladresse
The Silver Lines - Inwoods - Swirls - Djinn - Coeur-Joie - Pop Crimes - ODA - Ni Vus Ni Connus

• Edition du 2024-07-07 :
Festival Chauffer dans la Noiceur #32 (édition 2024) - Gogol Bordello - Glauque - The Psychotik Monks - Bonnie Banane - Squirrel Flower - For The Hackers - Faada Freddy - Pierre Hugues José - Ragapop - Mike Love - Liraz - Sam Quealy
Dropdead Chaos - MATW - For The Hackers - Elias Dris - CXK - Ni Vus Ni Connus
Venice Bliss - Shame
Alcest - Les chants de l'Aurore
 

• Archives :
La Mare Aux Grenouilles #88 - Talk Show Culturel
Bill MacKay - Locust Land
PC Nackt / Nico van Wersch - Deutsche Theatre Berlin Trilogy
Oh Hiroshima - All Things Shining
Laurène Helstroffer Durantel - Flash-Back
Resto Basket - Le Seum
U Rock Party #3 - Cooksound Festival #13 - La Guinguette Sonore #7 - Festival
Seppuku - Times
BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band - Ni Vus Ni Connus
Lola Descours - Hommage à Nadia Boulanger
L'Étrangleuse - Ambiance Argile
Persuasive - Aero
Emiliana Torrini - Miss Flower
Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert - Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)
Nouriture - Barbara Vol.I (Pastèque Planet)
Maudits - Précipice
Sunshade - Melancolia Felice
Melaine Dalibert - Eden, Fall
Maud Lübeck - Les ravissements
Festival des Vieilles Charrues #32 (édition 2024) - PJ Harvey - Sting - David Guetta - Cerrone - Gossip - Rodolphe Burger - Baxter Dury - Yamé - Simple Minds - Eddy de Pretto
Hubble - Hubble
Dirty Three - Love changes everything
Sonic Winter - Snatcher - Hum Hum - L'Ambulancier - Little Odetta - Anna - Marek Zerba - Fleabustiers - Two Trains Left - Stinky - Ni Vus Ni Connus
Dendana - Interview
La Mare Aux Grenouilles #87 - Talk Show Culturel
Eels - Time
The Desperate Sons - Leaving You Alone Part 1
Wildstreet - IV
Geoffroy Couteau - Brahms : Sonates pour clarinette et piano, trio pour cor
Meilleure erreur - Meilleure erreur
- les derniers albums (7593)
- les derniers articles (360)
- les derniers concerts (2401)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1134)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=