Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zita Swoon
Le Zèbre de Belleville  (Paris)  5 février 2008

Ce soir, au Zèbre, on a poussé les tables et on a fermé la scène. Les tabourets sont répartis tout autour de la salle et, à un détail près, on pourrait se croire dans une salle des fêtes de province en attente de cotillons et de jeunes mariés avec leurs invités.

Mais le détail, de taille, qui change tout, c'est qu'au centre de la salle trônent des instruments de musique disposés en cercle. Un support émergeant de ces batteries, claviers, guitares, micros et percussions en tout genre. Ce support est équipé en son sommet de 4 enceintes, elles aussi, disposées en cercle.

Configuration de scène pour le moins originale autour de laquelle le public s'installe tranquillement et finit par totalement entourer l'ensemble.

Arrive alors le groupe. Zita Swoon traverse le public et s'installe pour 1h30 de concert.
Venus présenter leur prochain album Big Blueville, les 8 membres du groupe semblent vraiment heureux d'être là et le prouveront au travers d'un set varié et énergique au plaisir communicatif.

Alternant titres anciens et nouveaux, ambiances pop rock et plus variétés, Stef Carlens montre que son groupe est toujours et avant tout un groupe de scène.

A l'aise comme des poissons dans l'eau au milieu du public, Zita Swoon offre un spectacle bien rare qui représente une prise de risque que peu de groupes osent se permettre. Sans filet et sans barrière, le concert à 360 degrés (baptisé Band-in-a-box) est une expérience pour le public aussi, qui tape du pied tout autour du groupe.

Entre titres ultra dansants et pop sombre, dont une reprise de Morphine sous forme d'improvisation parfaitement calée, le concert semble bien court malgré les 3 rappels dont un dernier piano voix, touchant.

Le public conquis ne demande qu'à revoir le groupe en live, ce qui ne devrait pas être difficile car Zita Swoon sera sur bon nombre de festivals et entamera une tournée de petites salles après l'été. En attendant, il faudra patienter avec Big Blueville, nouvel album du groupe à paraitre en mars.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A song about a girls de Zita Swoon
La chronique de l'album Big Blueville de Zita Swoon
Zita Swoon en concert à L'Ouvre Boite (28 octobre 2005)
Zita Swoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Zita Swoon en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Zita Swoon en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Zita Swoon en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi
Zita Swoon en concert à L'Aéronef (dimanche 10 février 2013)
L'interview de Zita Swoon (6 février 2008)

En savoir plus :
Le site de Zita Swoon

crédits photos : Laurent Hini (Plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Zita Swoon (6 février 2008)


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=