Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vincent Delerm
Quinze chansons  (Tôt ou Tard / Warner)  octobre 2008

En cette période automnale propice au cocooning, Vincent Delerm sort son nouvel album studio au titre sobre Quinze chansons. Cette nouvelle livraison derlermienne, six ans après le premier, est un disque enivrant, un plaisir simple et direct.

Quatre albums au compteur, proches au niveau du ton mais si singuliers au niveau de l'approche. L'orchestration prend de plus en plus le pas sur le concept initial piano/voix, les influences musicales, notamment anglo-saxonnes, s'affirmant au fil des saisons. Le phénomène générationnel amplifié par les divers médias cède définitivement la place à l'artiste et à son oeuvre musicale.

Quinze chansons et un peu plus d'une demi-heure. Cela peut sembler bancal voire bâclé. Le résultat est à l'opposé, à savoir un disque en tout point excellent, réalisé avec envie et décontraction. Loin de l'image de solitaire qui lui colle trop souvent à la peau, Vincent Delerm est magnifiquement épaulé par des musiciens de haute-volée. Des amis croisés ça et là sur scène et sur disque (Peter von Poehl, Albin de la Simone et le trompettiste Ibrahim Maalouf) auxquels se joint l'ingénieuse doublette Jean-Philippe Verdi / Remi Galichet.

Véritables courts-métrages musicaux, les chansons s'enchaînent avec une fluidité incroyable. En alternant les formats courts et des durées plus classiques, Vincent Delerm joue sur les ambiances et la modulation musicale. Dandy lunaire, avec ce petit quelque chose d'Edouard Baer, il jongle avec les références littéraires, musicales, cinématographies et artistiques.

Ainsi, après une pause (volontaire ?) sur les Piqûres d'araignée, le name dropping fait son grand retour. Agaçant pour certains et joussifs pour d'autres, cette pratique est utilisée avec justesse par le sieur Delerm. Au fil du disque, ceci nous conduit à des rencontres inattendues, les footeux Patrick Vieira et Wayne Rooney croisant les artistes Martin Parr, François de Roubaix et Marcel Duchamp. J'en passe et des meilleurs...

Vincent Delerm nous offre des chansons irrésistibles aux titres improbables comme "Le coeur des volleyeuses bat plus fort pour les volleyeurs" ou "Un tacle de Patrick Vieira n'est pas une truite en chocolat". Maniant avec délicatesse et justesse l'humour ("Dans tes bras"), il excelle également dans le domaine de la beauté mélancolique ("Monterey" et "La vie est la même"). On retiendra également le cinématographique "Tous les acteurs s'appellent Terence"  et le littéraire "From a room" évoquant Léonard Cohen sans oublier "Il y a un temps pour tout" et  "Je pense à toi" qui ont tout pour devenir des classiques.

Alors que son premier album évoquait Paris et que le second lorgnait du côté de Londres, le petit dernier semble trouver son inspiration du côté de New-York. Vincent Delerm, nous invite à retrouver les Beatles au "Shea stadium", à flâner vers "North avenue" et évoque avec subtilité le 11 septembre à travers l'histoire d' "Allan et Louise".

N'en déplaise à certains, Vincent Delerm s'impose définitivement comme un artiste incontournable dela chanson française (ancienne et nouvelle). 15 chansons est un disque qui ravira autant les trentenaire que les retraités, les Parisiens que les provinciaux, les bobos que les prolos, les intellos que les sportifs... Un album excellent et un véritable artiste populaire.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Favourite Songs de Vincent Delerm
La chronique de l'album A Présent de Vincent Delerm
Vincent Delerm en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Vincent Delerm en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - mercredi 20 juillet
Vincent Delerm en concert à Théâtre Anne de Bretagne (11 mars 2017)
La conférence de presse de Vincent Delerm (10 juillet 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de Vincent Delerm
Le Tumblr de Vincent Delerm
Le Facebook de Vincent Delerm


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 janvier 2023 : Culture pour tous !
- 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !
- 15 janvier 2023 : C'est la rentrée pour de vrai !
- 8 janvier 2023 : 2023, l'année des exploits !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=