Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival les femmes s’en mêlent 2004
Aroah, Feist, Shannon Wright  (Tourcoing (Le Grand Mix))  26 avril 2004

On se souviendra longtemps de la 6ème edition de l’implacable festival "les femmes s’en mêlent" , qui avait donné l’occasion aux provinciaux de voir en concert les majestueuses Eleni Mandell et Elysean Fields, ainsi que la prometteuse Laetitia Sheriff.

Festival prestigieux s’il en est, "les femmes s’en mêlent" part d’une idée qu’on n’osera qualifier de féministe : créer un festival destiné aux femmes, les femmes dans la chanson, comme si leur représentation était lésée. Existe-t-il un sens caché qui exerce une violence symbolique ou machiste sur le sexe faible, lui empêchant tout accès à la scène musicale ? En fait… non. Le festival n’est qu’un prétexte, sans revendication, pour entendre les plus grandes artistes folk, pop, rock, pour faire venir en France des voix douces et mélodieuses.

A l’origine centralisé sur Paris, les organisateurs, reprenant le modèle du festival "Les Inrocks", décentralisent depuis peu une soirée dans plusieurs villes de province. Evidemment, Paris tient encore le haut du pavé, avec ses soirées clubbing, ses nombreux concerts. Pour la province, une sélection est opérée, et quelques villes privilégiées ont l’occasion de voir sur scène trois artistes, dont une découverte.

De révélation en confirmation, le festival a pris le pari de catalyser sous son nom les artistes féminines "du moment" . Ainsi, ont été découvertes les facétieuses Chicks on Speed, la belle Oh Susanna, Paula Frazer ou encore Eleni Mandell. Et puis des revenantes : Dani, Jeanne Balibar.

Le découverte, cette année, c’est Aroah, petite espagnole espiègle qui s’arme de sa guitare sèche et de son large répertoire pour conquérir le public français. Pas de grande originalité dans la musique, mais une sonorité légèrement chantante rappelant le flamenco espagnol suffit à faire craquer le public. Concert sans playlist, où la chanteuse semble improviser jusque dans ses paroles… Aroah est timide, chétive, mais elle semble déjà posséder un large répertoire. Alternant chanson en anglais (majoritaires) et en Espagnol, le songwriting est élégant. Aroah, espérons le, connaîtra le même chemin que Laetitia Sheriff (qui vient de sortir sa première galette).

Feist investi ensuite la scène, avec son combo jazzy. La dernière fois qu’on a pu voir Feist sur cette même scène, elle accompagnait le génialissime goncho, alias Gonzales, le rappeur canadien-allemand, et se livrait avec lui à un show déjanté et sexuel. Elle a également pour proches amis les Broken Social Scene, autres canadiens prolifiques, ou Peaches, l’inclassable electro-trash girl. Elle peut désormais utiliser ses facéties au service de ses propres textes, et se dérouter des premiers sentiers musicaux, quand elle reprenait AC/DC avec son groupe de lycéenne, ou des virages power pop de By Divine Right.

Mais comme découverte sur son cd, la musique de Feist est en rupture totale avec son énergie scénique, tant ses mélodies jazzy sont douces, reposantes. Sa voix est magnifique, toute de fragilité. Feist transforme l’ambiance du Grand Mix en un café-concert jazz new-yorkais, et de sa station de ski de Calgary, elle ne ramène que la chaleur des bars. On reparlera sûrement d’elle lors de la sortie prochaine du nouveau disque des Kings Of Convenience, auquel elle a participé.

Enfin, c’est au tour de Shannon Wright, et là, il faut presque s’excuser de s’avouer déçu. Parce que Shannon Wright, c’est quelqu’une. La femme mûre du folk rock (ex Crowsdell) a sorti un somptueux album, Over the Sun, en mars dernier, album hargneux et électrique, avec Steve Albini à la production. Son efficacité dans le mange-disque n’est plus à démontrer. Mais sur scène…

Efficace, elle l’est, mais trop ! Ayant décider coûte que coûte de faire du rock, elle enfourche sa grosse guitare bien grasse, sature sa voix, et sa copine Cristina Files à la batterie tape un peu fort, se prenant pour Meg White. La voix est criarde, et il manque à la formation une basse pour renforcer l’atmosphère. Tant pis…

Le festival s’achève déjà à Tourcoing, et le spectateur repart heureux, ayant l’impression d’avoir participer à un mouvement populaire de libération, la femme étant enfin libérée du joug masculin : on lui laisse l’opportunité de s’exprimer.

L’an prochain on annoncera peut être que les retraités s’en mêlent, avec Patti Smith en tête s’affiche, les Rolling Stones en concert intime, et Robert Wyatt en concert acoustique. Ca promet.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Feist en concert au Festival de Dour 2004 (jeudi)
Feist en concert au Festival Microcosm 5
Feist en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
La chronique de l'album Over the sun de Shannon Wright
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
Shannon Wright en concert au Festival MOFO 2004
Shannon Wright en concert au Festival de dour 2004 (vendredi)
Shannon Wright en concert à Théâtre Denis (14 avril 2007)
Shannon Wright en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
Shannon Wright en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Shannon Wright en concert à L’Aéronef (mercredi 14 otobre 2009)
Shannon Wright en concert à Théâtre Sébastopol (lundi 8 novembre 2010)


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=