Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mumford & sons
Sigh no more  (Cooperative Music)  avril 2010

Avec un premier album sorti en avril dernier, cette nouvelle sensation anglaise surprend par un registre non pas pop comme on aurait pu s’y attendre mais assurément folk. De la musique festive, élévatrice, faite pour les grands espaces. Anglais certes, mais avec cependant des accents américains très prononcés.

Formé à Londres il y a un peu plus de deux ans seulement, Mumford & sons tire son nom de son chanteur guitariste Monsieur Marcus M. Insolemment, le quatuor a choisi son camp : un savant mélange de folk, rock avec un pointe assumée de country.

En douze titres lumineux, Sigh no more propose des ambiances allant de l’Amérique profonde au pub irlandais. Alors forcément il y a de la guitare acoustique, en veux-tu en voilà, mais aussi du banjo, des harmonies vocales aux petits oignons, des mélodies accrocheuses, du violon aiguisé. La voix légèrement rocailleuse et chargée émotionnellement de Marcus porte et envole l’ensemble. On s’imagine ainsi aisément dans les gradins bondés de Old Trafford reprenant, dressé et main sur le cœur, ses hymnes s’élevant bien haut.

Et ça commence avec assurance par "Sigh no more", sa guitare acoustique et ses chœurs imposants, son banjo en deuxième partie, sa grandiloquence réjouissante. Suit "Winter winds", chanson de marin chaloupée et son refrain à boire dans les tavernes des ports, son de trompette en prime. A l’instar de "White Blank Page" qui commence simplement guitare/voix pour s’échapper ensuite vers des contrées sans limites, "I gave you all" débute tout doucement avant d’entamer une lente montée vers un refrain délivrance aux chœurs sublimes à donner la chair de poule. Chanson qu’on regrette trop courte malgré ses 4 minutes et quelques. Puis "Little Lion Man" aux accents Paul Simonien attaque bille en tête avant que la mignonette ballade piano "Dust bowl Dance" monte lentement et inévitablement en intensité.

Certes, sur la longueur l’homogénéité de l’ensemble peut se révéler un tantinet lassant. Tout cela reste dans un style bien défini,  les structures un peu répétitives et les harmonies vocales fort à propos finissent par tomber un peu dans la redondance à l’instar d’une utilisation du banjo pratiquement systématique.

Cependant la qualité intrasèque de chaque chanson est indéniable et une irrésistible envie de marquer le rythme du pied et de hocher la tête peut vous prendre sans prévenir. Une réussite à consommer sans modération.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Mumford & sons
Le Myspace de Mumford & sons


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2023-02-05 :
La Mare Aux Grenouilles #60 - Talk Show Culturel
This Immortal Coil - The World Ended a Long Time Ago
Laura Cox - Head Above Water
She Owl - Invisible Heart
La Féline - Tarbes
Ichiro Onoe - Messages from water
Olivier Temime - Inner Songs
Me and My Friends - Before I saw the sea
Archi Deep - What's our name ?
Rivière - Dans la splendeur EP
Dirty Deep - Lana Desôza - Diamond Dog - Who Parked the Car - Ni Vus Ni Connus
Listen in Bed - DJ Jerri (émission 17 saison 4)

• Edition du 2023-01-29 :
Billy Nomates - Cacti
Listen in Bed - Les dix chansons préférées de Maxime Chamoux (Pharaon de Winter) (émission 16 saison 4)
Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk - Prokofiev Violins Concertos
Paddang - Skopitone Sisko - Madam - Gliz - Dropdead Chaos - Ni Vus Ni Connus
Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid - Un violon dans l'histoire
Louis-Noël Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises - An Unexpected Mozart
Quatuor Van Kuijk - Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1
Guilhem Fabre - Bach / Rachmaninov
-Bat- - Quadrachromie
 

• Archives :
Listen in Bed - Daisy (émission 15 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #59 - Talk Show Culturel
Haylen - Archie Deep - Le Grand Mal - Rivière - Treponem Pal - Ni Vus Ni Connus
Patrick Burgan - Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling
Isil Bengi - Agni Kunda
Mojo Sapiens - Empire of Dust
Gaz Coombes - Turn the car around
Gaspard Guerre - Translation Mao
Sker - Insomnia EP
Cancre - Tout s'efface
Fabrizio Chiovetta - Schumann
Listen in Bed - C'est la vie qui veut ça (émission 14 saison 4)
Lunt - Remember we were waiting for the snow
Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux - Rendez-vous
Muyiwa Kunnuji's Osemako - A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)
Sun - Brutal Pop II EP
Augenwasser - The Big Swin
Monsieur Lune - Écrans Plats
Not Scientists - Bilbao Kung-Fu - Grandma's Ashes - Paradis Minuit - Ni Vus Ni Connus
Nicolas Jules - Carnaval Sauvage
Listen in Bed - The fine print (Euphoria) (émission 13 saison 4)
La Pietà - Interview
Stan Mathis - 57.75
Emmanuel Borghi Trio - Watering the good things
Nathan Roche - A Break Away
Maîtrise des Bouches du Rhône - Asmarä Choeur de chambre - Requiem de Fauré - Poulenc - Henric
Shijin - Playful
Quatuor Psophos - Haydn - Opus 54
Les Lullies - Dernier soir
La Mare Aux Grenouilles Spéciale 2022 - Talk Show Culturel
- les derniers albums (7039)
- les derniers articles (322)
- les derniers concerts (2360)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1119)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=