Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les détectives sauvages
Roberto Bolano  (Editions de l'Olivier)  novembre 2021

Il n’aura pas échappé aux lecteurs du dernier Goncourt que l’écrivain sénégalais a en préface de son superbe ouvrage cité un passage d’un livre de Roberto Bolaño, Les détectives sauvages. C’est dire l’influence que peut encore et toujours avoir cet auteur chilien sur les écrivains actuels. On comprend bien pourquoi les éditions de l’Olivier ont fait le choix de publier l’intégrale des écrits de cet auteur dans une collection qui devrait rassembler plusieurs livres.

Voilà que vient de sortir le cinquième tome de ces œuvres complètes, un tome consacré à un seul ouvrage du génie chilien, intitulé les détectives sauvages. Paru en 1998, Roberto Bolaño nous annonçait un roman qui pour lui comporte autant de lectures qu’il contient de voix. Il disait que son livre pouvait se lire comme une agonie, mais aussi comme un jeu.

En lisant cet ouvrage, on comprend ce message de l’auteur. Les détectives sauvages est un grand livre, il fait partie des ouvrages qui marquent dans la littérature latino-américaine et on comprend pourquoi il fournit à lui seul un tome des œuvres complètes de l’auteur proposé par les éditions de l’Olivier.

En 1975, Juan García Madero abandonne ses études pour se consacrer à la poésie. Il plonge dans les bas-fonds de Mexico et fait la rencontre d’Ulises Lima et Arturo Belano, chefs de file des réal-viscéralistes, un groupe de poètes avant-gardistes. Accompagnés d’une prostituée nommée Lupe, les trois hommes se lancent à la recherche de la poétesse mythique Cesárea Tinajero, dont la trace se perd dans le désert… Parviendront-ils à la retrouver ?

De Barcelone à Paris, d’Israël à la Californie, Roberto Bolaño nous offre l’épopée lyrique d’hommes en quête de la vraie vie, "le voyage infini de gens qui furent jeunes et désespérés mais ne s’ennuyèrent jamais", selon Enrique Vila-Matas.

Même si cet ouvrage est un pavé, que je n’avais encore jamais lu, il est une expérience de lecture incroyable et l’auteur m’apparaît de plus en plus au fil de la lecture de cette collection comme un auteur incontournable.

Construit autour de trois parties, il s’ouvre sur le journal d’un Mexicain, entouré d’une bande de jeunes poètes et se termine par le récit de son périple avec deux personnages de Mexico jusqu’au désert de Sonora pour retrouver une poétesse et aider une jeune fille qui cherche à fuir l’homme qui l’exploite.

Entre ses deux parties se trouve une énorme partie, très longue qui brise les codes du roman et la trame de l’histoire, constitué d’une multitude de témoignages et d’anecdotes au sujet des personnages qui accompagnent le jeune Mexicain. Le lecteur se retrouve embarqué aux quatre coins du monde. On comprend alors la phrase de l’auteur définissant son livre, avec autant de lectures qu’il contient de voix. Evidemment, certaines voix ont plus de poids que d’autres, ouvrant une voie vers la troisième partie.

Dire que la construction de cet ouvrage est parfaitement maîtrisée est un euphémisme. La perfection n’existe pas mais on peut estimer qu’avec cet ouvrage on s’en approche. On ne s’ennuie jamais dans ce livre, on se surprend à relire certaines pages, on se dit que Bolaño est un grand dingue, un génie incroyable, un auteur immensément talentueux.

Je n’ai pas encore lu 2666, un autre ouvrage de Bolaño parait-il tout autant génial, qui sera prochainement publié par les éditions de l’Olivier. La lecture de cet ouvrage me donne une terrible envie de le lire. Après avoir été fasciné par la lecture de La littérature nazie en Amérique, je dois avouer que cet ouvrage m’a procuré le même plaisir de lecture. Les détectives sauvages est un très grand livre, un livre que l’on peut aisément qualifier d’ouvrage culte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Oeuvres complètes I" du même auteur
La chronique de "Oeuvres complètes II" du même auteur
La chronique de "Oeuvres complètes III" du même auteur
La chronique de "Oeuvres complètes IV" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2021-12-05 :
Les détectives sauvages - Roberto Bolano
47 Cordes - première partie - Timothé Le Boucher
3 Minutes pour comprendre. La Seconde Guerre mondiale - Benoît Rondeau

• Edition du 2021-11-28 :
Rock'n'roll justice : une histoire judiciaire du rock - Fabrice Epstein
Je suis l'abysse - Donato Carrisi
Le cabanon à l'étoile - Hélène Legrais
American Predator - Maureen Callahan
La Première Guerre mondiale dans le Pacifique - Maxime Reynaud

• Edition du 2021-11-21 :
La jeune femme et la mer - Catherine Meurisse
Vingt ans plus tard - Miguel Angel Hernandez
Gamelin - La tragédie de l'ambition - Max Schiavon
 

• Archives :
Le Dévoué - Viet Thanh Nguyen
Patrimoine mondial en péril - Peter Eeckhout
Ma mère avait ce geste - Alain Rémond
L'épopée du désert - L'armée australienne en guerre - Benoît Rondeau
L'assassinat politique en France - Colette Beaune & Nicolas Perruchot
Drôle de tendresse - Miriam Toews
La guerre antique - Jean Lopez
The Beatles - Palem Candillier
Les Touristes du désastre - Yun Ko-Eun
N'oubliez pas leurs noms - Simon Stranger
L'oeuvre d'une vie : devenir mère - Rachel Cusk
Quatre Garçons dans le Van - Bob Martin
FranKISSstein - Jeanette Winterson
L'occident médiéval : D'Alaric à Léonard - Joël Chandelier
Evergreen island - Heidi Perks
Infographie de la Révolution française - Julien Peltier & Jean-Clément Martin
Frédéric II - Sylvain Gouguenheim
J'ai executé un chien de l'enfer - David di Nota
Mort à Mud Lick - Eric Eyre
Nous sommes les chasseurs - Jérémy Fel
Julie, matricule 247 : le destin d'une bagnarde - Muriel Meunier
Le roman-photo - Jan Baetens & Clémentine Mélois
L'inconscient ou l'oubli de l'histoire - Hervé Mazurel
Les gueules noires - Jack Domon & Gilles Zampano
Minuit, dernière limite - Lee Child
Danseurs sur le rivage - Dem - William Melvin Kelley
Danton et Robespierre : Le choc de la Révolution - Loris Chavanette
Kérozène - Adeline Dieudonné
En automne - Karl Ove Knausgaard
Le jardin des monstres - Lorenza Pieri
- les derniers articles (12)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (30)
- les derniers livres (2362)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=