Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nouveaux chefs d'oeuvre - La dation Maya Ruiz-Picasso
Musée Picasso Paris  (Paris)  Du 6 avril au 31 décembre 2022

Concomitamment à l'exposition "Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo", le Musée Picasso Paris présente une seconde monstration également articulée autour de la figure de Maya Ruiz-Picasso, la fille âinée du peintre Pablo Picasso.

Intitulée "Nouveaux chefs-d’œuvre. La Dation Maya Ruiz-Picasso", elle propose un voyage chronologique dans l'univers picassien scandé par les neuf pièces de la Collection Maya Ruiz-Picasso remises à l'Etat français en 2021 dans le cadre de la dation en paiement de droits de succession.

Conçue sous le commissariat de Emilia Philippot, conservatrice en chef du patrimoine en charge de la direction des collections et de la médiation de ce musée, elle réunit une conséquente sélection de peintures, sculptures et arts graphiques

Nouveaux chefs d'oeuvres, un inventaire à la Prévert

La commissaire a opté pour une présentation en résonance avec la production picassienne de la dation qui comporte six peintures, deux sculptures et un carnet de dessins sur le thème du déjeuner sur l'herbe traité par Edouard Manet, dont Picasso livre sa version en 1960 avec "Le Déjeuner sur l’herbe d’après Manet".

Ainsi la statuette océanienne "Tiki" appartenait à la collection d'objets africains et océaniens de Picasso qui, comme nombre de ses homologues montre un intérêt ciblé pour le primitivisme considéré comme une source d'inspiration majeure, notamment par leur géométrisation des volumes qui présidera à la déconstruction-reconstruction du corps à laquelle procède le cubisme.

Et surtout un répertoire de formes que Picasso décline à l'envi comme le signifiait l'exposition "Picasso Primitif" au Musée du Quai Branly en 2017 qui toutefois privilégiait à l'influence esthétique celle métaphysique en raison de l'art sacré dans lequel étaient créées ces oeuvres d'artistes anonymes.

Uand au brûleur de fourneau à gaz érigé en "Vénus du gaz", la seule statue produite par Picasso par le détournement d’un unique objet ressortant au "ready-made" est mis en regard avec l'emblématique "Fontaine" de Marcel Duchamp..

En matière picturale, les toiles ressortent au genre du portrait depuis celui du père de Picasso de 1906, appartenant au corpus d'oeuvres précoces, représenté dans un style académique et la veine du réalisme espagnol, à la "Tête d'homme" de la période tardive des années 1970 insérée dans un mur de portraits à chapeaux entre "Buste d'homme à chapeau", "Jeune fille assise" et "Jeune peintre" au dessus de "Vieil homme assis", "La Famille", "Picasso et la maternité" et "Homme au chapeau".

Entre les deux, l'évolution plastique se déploie depuis des oeuvres des années 1930, dont celles de la dation, le portrait d’Émilie Marguerite Walter, mère de Marie-Thérèse Walter la compagne de Picasso, reproduit sur l'affiche et inscrite dans la série des "Tête de femme", "Etude pour une joueuse de mandoline" et "L'enfant à la sucette sous une chaise" à droite de la monumentale "Femme assise dans un fauteuil".

Les années 1950 sont représentées par le portrait cubo-réaliste de "El Bobo", illustration d'un des tropismes picassiens, celui du questionnement de la tradition picturale sous forme d'un incessant dialogue-confrontation avec les Maîtres de la peinture, notamment ceux du Siècle d’or et en l'espèce avec "Le nain" de Velasquez, qui constituait le sujet de l'exposition "Picasso et les Maîtres" au Grand Palais en 2009.

En préambule à la visite, à voir :

en images :
un diaporama in situ des deux expositions
la collection en ligne du Musée Picasso-Paris

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Picasso Paris

Crédits photos : © Musée Picasso Paris


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=