Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Elles font l'abstraction
Centre Pompidou  (Paris)  Du 19 mai au 23 août 2021

Après l'exposition "Femmes années 50. Au fil de l’abstraction, peinture et sculpture" proposée au Musée Soulages, le Centre Pompidou élargit la rétrospective avec la monstration au titre péremptoire "Elles font l'abstraction" qui entre en résonance avec l'accrochage thématique des œuvres de ses collections modernes et contemporaines sous le titre "elles@centrepompidou" qui proposait en 2009, dans le cadre de la féminisation de l’espace culturel, une lecture de l'histoire des artistes-femmes.

Dans une approche dans l'air du temps qui s'inscrit dans la réécriture de l'Histoire de l'Art, elle s'annonce comme "l'histoire des apports d'artistes femmes à l'abstraction du 20 ème siècle qui selon la commissaire Christine Macel, conservatrice en chef au Centre Pompidou, ont éte "invisibilisées" "dans un contexte occidental et masculin qui doit être reconsidéré".

A cette fin, elle s'est engagée dans une entreprise ambitieuse, celle d'aborder les modernités dans toutes les disciplines, non seulement les beaux arts mais les arts décoratifs, la danse, la photohgrahie et du film, et dans les cinq continents.

L'abstraction au féminin

Un panneau regroupant les portraits de plus d'une centaine de ces artistes femmes, de Georgina Houghton née en 1814 représentante du symbolisme, à Jessica Stockholder née en 1959 dont une installation est placée dans le Forum, annonce une monstration extrêmement dense.

Elle est conçue en un parcours circonvulatoire complexe, voire labyrinthique, de quarante-deux sections imbriquées qui forment une boucle commençant par le Symbolisme sacré avec entre autres, Hilma af Klint, et se clôturant avec les "Abstractions cosmologiques" de l'art indigène australien.

Et elle se décline en trois axes. D'une part, une approche monographique avec une salle dédiée au parcours individuel d'artistes "têtes de gondole" à la notoriété internationale certaine telles Sonia Delaunay-Terk et Sophie Taeuben-Arp.

et Barbara Hepworth, à laquelle le Musée Rodin a consacré une expositon monographique en 2019.

Mais également certaines moins connues dont Monir Farmanfarmanian. D'autre part, des focus liés à des mouvements artistiques, de l'avant-garde russe avec notamment Lioubov Popova et Natalia Gontcharova, au néo-concrétisme brésilien avec les figures majeures de Lygia Pape et Lygia Clarke en passant par le Bahaus

ou des manifestations événementielles telles le Salon des Réalités Nouvelles de 1946 et l'exposition "Eccentric Abstraction" à la Fischbach Gallery à New York en 1956 avec les oeuvres d'Eva Hesse, Alice Adams et l'incontournable Louise Bourgeois.

Enfin des "récits croisés" d'artistes, des croisées géographiques, par exemple en Asie avec Wook-kyung Choi et Atsuko Tanaka

thématiques avec "Sous le signe de la ligne" regroupant Judith Reigl, Arpita Signh et Bice Lazzari, ou temporelles avec la salle dédiée aux "Années 60" et Carla Accardi, Marcia Hafif, Ilona Keseru et Tess Jaray.

A écouter en préambule à la visite en podcast les introductions réalisées par le Centre Pompidou et à voir dans la même obédience muséographique l'exposition "Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg

 
En savoir plus :

Le site officiel du Centre Pompidou

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Centre Pompidou


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=